La langue

Un travail d’histoire de l’art est aussi, on l’a dit, un exercice de français. Vous serez donc jugé à la qualité, à la précision et à l’élégance de votre langue. Pour cela, nous vous proposons ces quelques conseils.

Le style

Deux dangers vous guettent. Le premier est celui du verbiage subjectif et psychologisant, ne reflétant que vos perceptions personnelles, et qui consiste à accumuler des épithètes, sans chercher à savoir dans quel contexte les œuvres dont vous parlez ont été produites et qui en a préalablement parlé. Veillez pour éviter cet écueil à comparer et à mettre en perspective les différents avis émis, en fonction des événements politiques, sociaux, esthétiques de l’époque, et en fonction du type de publications où ces jugements sont exprimées.

Deuxième danger : l’énumération sèche, qui se contente de décrire des phénomènes, des « courants », des mouvements artistiques, sans aucune référence précise à des œuvres qui doivent non seulement être citées dans le texte du travail, mais être également analysées et commentées.

De façon générale, il est conseillé de recourir à un vocabulaire simple, ne comportant pas trop d’épithètes, avec des phrases courtes comportant un sujet, un verbe (en utilisant de préférence le présent plutôt que le passée simple), des compléments. N’abusez pas des incises et des exclamatives. Quand une idée personnelle sera avancée, vous direz « nous », sans aller jusqu’aux excès d’un « nous allons maintenant démontrer que.. . » ou « nous vous proposons de… ». Évitez les prétéritions et les périphrases obscures. Bannissez les points d’exclamation et de suspension inutiles.

Les erreurs les plus fréquentes

Voici enfin quelques erreurs communes :

 Ne dites pas…  mais préférez :
acceptation (sens)
acception
amorcer un tournant
changer
angulaire
anguleux
Assomption
Ascension (pour le Christ)
Assomption (pour la Vierge)
Ravissement (pour les saints)
au niveau de…
en ce qui concerne…
au plan de…
dans l’ordre de…
auquel (pour une personne)
à qui
auteur
auteur pour un homme de lettres, artiste pour les arts plastiques, compositeur pour un musicien
bâtisse
bâtiment
Bolognais (habitant de Bologne)
bolonais (quand on parle de la peinture de Bologne)
c’est (suivi d’un attribut du sujet au pluriel)
ce sont
ceci dit
cela dit
comptabiliser
compter
copieur
copiste, suiveur (ou épigone)
couleur pastel
couleur tendrecouleur mate
croire à quelqu’un, croyez en mes sentiments…
croire en quelqu’un, croyez à mes sentiments…
de par
par
débuter (intransitif)
commencer (transitif)
décéder
mourir
dédié (se dit d’un ouvrage dont l’auteur fait l’hommage exclusif à une personne dont le nom est imprimé en tête du volume)
dédicacé (se dit d’une mention manuscrite portée par l’auteur sur la page de garde de son ouvrage dont il peut faire hommage à plusieurs personnes
démissionné
destitué
différencié
différent
Dom Juan, don Mabillon…
Don Juan (Grand d’Espagne), dom Mabillon (bénédictin)
emprunt de
empreint de
en définitive
enfin
etc…
etc.
exacerber
exciter
susciter
exclusivité
apanage, monopole
honoraire
d’honneur
innovateur
novateur
intégrer
entrer
interpeller
concerner
toucher
la foudre
le foudre (brandi par Jupiter)
la stylistique
le style
le Roi, la Reine
le roi, la reine
luxurieux
luxuriant
majoritairement
avant tout
essentiellement
mercantile
matérialiste
monter à
monter sur
aller à
monter sur
descendre sur
habiter sur
aller à, partir pour, habiter la région de
Moyen-age
Moyen Âge
moyenâgeux
médiéval
mystifié
mythique
naturaliste
naturel
pallier à
pallier quelque chose
par contre
en revanche
point névralgique
point sensible
point crucial
quelque peu…un petit peu…un certain…
(éviter ce genre de réticences)
questionnement
interrogation, question
récurrent
cyclique, répété, fréquent
s’angoisser
être pris d’angoisse
s’investir
s’impliquer dans
s’adonner
se consacrer à
se baser sur
se fonder sur
se questionner
s’interroger
se ressourcer
retrouver ses sources
se suicider
se tuer
sensibiliser
(s’emploie pour un être humain)
simplificateur
simple
simpliste
solutionner
régler
trouver une solution à
sur (suivi du nom d’une ville)
dans la région de/ à
symboliste
symbolique
tactile
tangible
trois-quart
trois quarts
une œuvre
un oeuvre (quand on veut parler de l’ensemble de la production d’un artiste
une symbolique
un symbole
valoriser
mettre en valeur
véracité
vérité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s