Léonie Marquaille

Née en 1987, Léonie Marquaille a étudié l’histoire de l’art à l’université de Lille III avant de rejoindre l’Ecole du Louvre où elle s’est spécialisée avec Michel Laclotte dans la peinture siennoise du XIVe siècle. Elle a travaillé ensuite sous la direction de Cécilia Hurley-Griener sur les dispositifs de présentation des collections dans les cabinets peints de Frans II Francken. Dans le cadre d’un Master II recherche appliquée aux collections sous la direction du Professeur Olivier Bonfait, elle a étudié la collection des peintures flamandes du cardinal Fesch dont elle rédige actuellement le catalogue et prépare un article pour les Cahiers de l’histoire de l’art.

Pendant l’année universitaire 2010/2011, Léonie Marquaille a assisté Christophe Martin Vogtherr à la Wallace Collection de Londres dans la préparation de deux expositions, l’une portant sur Watteau, l’autre sur Jean de Julienne, pour laquelle elle a écrit des notices dans le catalogue.

Elle est depuis septembre 2011 chargée de mission au cabinet des arts graphiques de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris. Dans ce cadre, elle donne des cours sur les dessins flamands et hollandais conservés dans les collections de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts.

Elle prépare une thèse intitulée « Peindre pour les milieux catholiques hollandais au XVIIe siècle », sous la direction du Professeur Marianne Cojannot-Le Blanc (Université de Nanterre-Paris X) et du Professeur Jan Blanc (Université de Genève).

Domaines de recherche

Les recherches de Léonie Marquaille portent sur la peinture d’histoire, les modes de représentation et les rapports entre texte, culture et image. Elle s’intéresse également aux mécanismes de la commande et à l’histoire des collections.

Publications

  • 2011     Rédaction de notices, in Jean de Jullienne : Collector and Connoisseur, Vogtherr (Christoph Martin), Londres. 
  • 2011     « Le portrait » et « La scène de genre », in L’Age d’or hollandais : La collection Kremer, Beaux-Arts Editions.
  • 2012    Compte-rendu critique de Mandrella (David), Jacob van Loo, Paris, 2011, in la Revue de l’Art.

À paraître

  • Rédaction des notices des peintures flamandes et hollandaises du XVIIe siècle dans le catalogue raisonné des peintures conservées au Palais Fesch d’Ajaccio.
  • « La collection de peintures flamandes du cardinal Fesch » in Les Cahiers de l’Histoire de l’Art.

Contact

leonie.marquaille@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s